Vous êtes ici : Accueil > BTS SAM > Actions menées en milieu professionnel ou au lycée > Reçus dans l’usine Toshiba, 4 étudiants en BTS AM vont mener un travail sur la (...)
Publié : 16 janvier 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Reçus dans l’usine Toshiba, 4 étudiants en BTS AM vont mener un travail sur la gestion des déchets industriels

À l’occasion de la dernière réunion de l’année 2014 de l’Association des entrepreneurs Eurochannel (AEE), Pascal MENDES, son président, a présenté quatre étudiants en BTS assistant-manager du lycée de Neufchâtel-en-Bray, qui vont mener un travail dirigé portant sur la gestion des déchets industriels.

À l’occasion de la dernière réunion de l’année 2014 de l’Association des entrepreneurs Eurochannel (AEE), Pascal Mendes, son président, a présenté quatre étudiants en BTS assistant-manager du lycée de Neufchâtel-en-Bray, qui vont mener un travail dirigé portant sur la gestion des déchets industriels.

Reçus dans l’usine Toshiba, les entrepreneurs ont découvert, en chiffres, la problématique liée à la gestion des déchets.

« Les taxes générales sur les activités polluantes vont se multiplier, explique Pascal Mendes. Il faut penser à réduire, réutiliser et recycler les déchets industriels. C’est pour cela qu’il faut penser à mutualiser le traitement. »

Il a cité un exemple concret : « Toshiba reçoit des produits venant d’Asie, conditionnés sur des palettes en bois. À côté de chez nous, il y a Crustafrais qui avait besoin d’acheter des palettes pour ses caisses de crevettes. Nous en avons, alors nous nous sommes arrangés. L’entreprise vient les chercher à titre gratuit. Nous ne payons pas la destruction de ces palettes qui sont réutilisées. C’est la même chose avec les big bags qui sont repris par le port de Dieppe. »

Yohann Treboutte a présenté le bilan des déchets « produits » par l’usine Toshiba entre janvier et octobre 2014. « Nous avons récolté 586 tonnes de déchets dont 365 tonnes sont des cartons. 97 % sont composés de matières non dangereuses. Nous devons également veiller à réduire et traiter les documents administratifs. »

C’est aussi une des raisons pour laquelle l’AEE souhaite mutualiser le ramassage des déchets : « Il est plus simple d’amener un seul camion qui viendra faire une tournée dans les différentes entreprises. Cela coûtera moins cher à tout le monde et c’est bon pour l’environnement. » C’est un des objectifs annoncés de l’année 2015.

Voir en ligne : http://www.paris-normandie.fr/detai...